SYNTHESE

Page Précédente

 
 
Pour certaines personnes, la vie n'est pas un long fleuve tranquille; la vie d'un policier, ne peut être que mêlée à celle des autres. Difficile de changer sa nature, dans un système dénaturé par ceux qui en tirent profit. Partir ou résister, prendre la fuite, ou continuer de servir les concitoyens. J'ai pris le deuxième choix, et je ne regrette pas, devant l'ampleur du phénomène qui s'impose maintenant, face au peuple français. J'ai toujours pensé qu'il fallait résister à ces coups montés, suivis de harcèlement, organisés par des fonctionnaires, des Officiers de Police, au sein de notre travail, puisque derrière tout cela se cachent, les manoeuvres qu'ils font subir à la population. Depuis longtemps, ce combat ne me semble pas vain, repoussant ceux, qui armés de leur épée de Damoclès, font mourir leurs subalternes. Nous sommes en novembre 2020, et je continue de penser que le comportement des fonctionnaires au sein de notre Ministère, a eu un impact non négligeable, sur nos politiques, et non le contraire.