PAGE PRECEDENTE AVANT LA CAPN, RIEN N'EST JOUE : L'ADMINISTRATION FACE AUX SYNDICATS  
 

Anne, Adjoint-Administratif, a été affectée au Commissariat de Police de Tulle, courant Septembre 2000. Tandis que moi, encore au Commissariat de Tours, je comptais prendre mes fonctions en septembre 2001, sur une autre circonscription, afin d'être nommé Brigadier de Police. En cette fin 2000, ou début 2001, j'ai demandé mes trois postes, par ordre de préférence, suivant, ceux proposés par l'administration, dans le cadre de la promotion au grade de Brigadier.

J'avais donc demandé les Circonscriptions, de Tours, et deux autres villes se raprochant du département de la Corrèze; comme Limoges et Clermont-Ferrand, il me semble. Thierry PAIN, délégué départemental d'un syndicat, m'avait dit de rajouter Tulle; ce que j'avais fait.

En ce début d'année 2001, Le député-Maire de Tulle, François Hollande, avait rendu visite au personnel du Commissariat de Tulle. Anne m'avait expliqué au téléphone, que ses collègues l'avait poussée, à demander au Maire, s'il pouvait intervenir, pour ma mutation au 1er septembre 2001; ceci pour me rapprocher de la Ville de Tulle. Monsieur Hollande lui avait demandé de prendre contact avec son attaché parlementaire; Alexandre. Ce qu'elle a fait peu de temps après.

 
 
Le 30 mars 2001, François Hollande adressait deux courriers, l'un à Patrice Bergougnoux, Directeur Général de la Police Nationale, et l'autre, à Daniel Vaillant, Ministre de l'Intérieur. Le député-Maire demandait ma mutation à Tulle, au 1er septembre 2001. (voir les courriers).
 
 

Le 06 avril 2001, le DGPN répondait à François Hollande, et le 11 avril 2001, le Ministre de l'Intérieur faisait de même. (Voir les courriers). Ils prenaient donc en considération la demande du Député-Maire.

 
 

Par Arrêté Ministériel du 10 Août 2001, et suite à l'avis émis par la Commission administrative paritaire nationale compétente à l'égard du corps de maîtrise et d'application de la police nationale en sa séance du 4 juillet 2001, j'apprenais officiellement, que j'étais muté en tant que Brigadier de Police, sur la Circonscription de St Cyr l'école (78), le 1er septembre 2001. L'intervention de cet élu, n'a pas eu l'effet escompté; bien au contraire, je me retrouvais à plus de 500 km de ma compagne, en région parisienne, dans un poste que je n'avais pas demandé. (voir l'arrêté de mutation). De plus aucune réponse n'avait été faite par les autorités, en cette année 2001, ni par François Hollande. Jusqu'au jour, où....

 
 

Baigné dans ces affaires troublantes, le braquage de la Ste Valiance, la découverte des sacs dans mon studio, l'affaire Bourni, en ce mois de mars 2002, arrivait bientôt, un courrier de Patrice Bergougnoux, DGPN, annonçant au Maire de Tulle, ma mutation. Ce courrier date du 14 mars 2002, et Patrice Bergougnoux suivait l'avis émis par la Commission administrative paritaire compétente, qui allait pourtant siéger le 16 avril 2002. (voir courrier du DGPN).

 
 
Le 31 mai 2002, un Arrêté Ministériel officialisait ma mutation à la CSP de Tulle, pour le 1er septembre 2002. voir l'Arrêté.
PAGE PRECEDENTE