RETOUR PAGE 2 L'ENCERCLEMENT
 

 

L'ordonnance de jugement en référé du 24 Août 2015, autorise ma garde exclusive afin de scolariser mon fils dans une école pour enfant précoce, à Nice; en audience, la juge des affaires familiales, prenait en compte le harcèlement qu'il subissait en ardèche, plainte et photos à l'appui. Cependant elle ordonnait , la jonction des deux dossiers, celui, précédemment énoncé, et celui correspondant à l'audience du 23 novembre 2015, trois mois après notre installation. En juillet 2015, le commandant PEZET, à Nice, me déclarait qu'il était au courant de certaines histoires en Ardèche. Je devais prendre un poste de Chef de groupe en Division Judiciaire à l'Ariane. En septembre, j'ai pu constater les changements, et aussi ma placardisation, avec les rumeurs qui suivaient. Dès ma prise de service, j'ai pu entendre les réflexions, des reproches déguisés, pourtant par des sublternes. Mais ceci, fera l'objet d'un dossier bien particulier, comme la ville où je travaillais, Nice : l'assignation à résidence.

  L'organigramme
 

 

   
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

L'encerclement, comme je le décris sur l'organigramme, est une stratégie, aux fins de m'entourer d'accusations, de procédures et de condamnations, tout en ralentissant au mieux mes procédures faisant suite à mes plaintes. Les classements sans suite des deux dossiers n'ont pas étouffé mes affaires, puisque j'ai déposé plainte avec constitution de partie civile pour chacun. Cependant, tout est mis en oeuvre pour ralentir la procédure, d'écarter les preuves, et ne pas répondre à mes demandes d'actes, qui auraient pu faire avancer l'enquête.

Je suis victime mais je rentre dans la cour des "brigands ". Condamné à deux mois de sursis, et des juges civils qui ne respectent pas ni le contradictoire, ni le principe d'impartialité, j'ai décidé de ne plus rentrer dans ce jeu machiavélique.

L'attaque est composée de deux procédures permanentes, pénale et familiale, qui me suivent depuis des années; cinq années, juste pour ce qui suit. Le droit et la vérité n'existent plus, et les mensonges sont les armes favorites, dans un trafic d'influence généralisé, sans limite, puisque ceux qui sont sensés rendre la justice, se sont accomodés d'un tel sytème.

Les explications suivantes se partagent en deux parties, pénale et familiale. En troisième partie, ceux qui cherchent à me nuire, dans mon administration, font évidemment obstacle à se que je reprenne mon travail, avec pour seul objectif, de me voir quitter la Police..

I) l'affaire pénale

II) l'affaire familiale

III)L'administration